Mom Ideas au marché de Noël 2019

Retrouvez le concept store de box élégantes pour bébés, mamans & papas, au marché de Noël de St Germain-en-Laye dès le 7 décembre prochain !

Créez votre box sur-mesure et participez aux animations à partir de 9h30.

Mom Ideas regroupe dans ses box élégantes plusieurs pépites Françaises. Les articles pour le quotidien de bébé et ses parents sont réalisés avec des produits naturels tels que le bois massif et le coton Bio.

La créatrice

Alexandra

J’ai rencontré Alexandra il y a une dizaine d’années; depuis qu’elle est maman, elle s’est passionnée pour la maternité & l’univers enfantin et a décidé de faire de sa passion son métier !


Après avoir lancé son blog, elle créé sa boutique en ligne Mom Ideas & Les Box Élégantes où elle nous partage ses coups de coeur, que ce soit pour nos enfants ou pour nous les mamans et futures mamans.
Et parce que les futurs papas ont aussi un rôle important dans notre grossesse, elle a aussi pensé à leur faire plaisir !

Rencontrez-la autour d’un petit-dej’ !

Je m’inscris au Marché de Noël Mom Ideas

Quelques créateurs que l’on peut y retrouver :

  • Paulette & Sacha : marque française de meubles éco-conçus, de jouets et autres objets design en bois massif pour âmes d’enfant. Ces petits objets feront le grand plaisir de vos bébés !
  • Mon Attache Tétine : petits accessoires pour bébé avec soin. Ils sont conformes et répondent à la norme NF EN 71-3. Aucun risque pour la santé de votre enfant. Elles sont résistantes à la salive, à la transpiration, inoxydable, sans nickel et sans polluant.
  • Omum : spécialiste en cosmétiques pour les besoins de la peau pendant et après la grossesse, certifiée biologique et 100 % made in France, Omum garantit sécurité et efficacité aux femmes enceintes et jeunes mamans, tout en leur offrant plaisir et glamour. Les produits sont compatibles avec l’allaitement.

Les bijoux Naïris permettent de sublimer le joli ventre rond de la future maman grâce aux magnifiques bolas de grossesse. Bracelet & collier garderont une très bonne tenue avec le temps et accompagneront les mamans durant toute leur maternité.

Découvrir les autres partenaires élégants…

Découvrez la sélection de Noël

Une question ? Besoin d’aide pour choisir votre cadeau ou composer votre box élégante ?

Contactez Alexandra.

La parentalité, une deuxième naissance

Ce que mes enfants m’apprennent tous les jours

Lou

  • L’amour inconditionnel, tombé sur moi lorsque l’on t’a posée sur mon ventre; je t’aime sans conditions, naturellement.
  • Le don de soi total, sans attendre de retour, lorsque je me levais toutes les heures alors qu’on aurait pu penser que mon corps n’en pouvait plus.
  • Que la communication non violante faisait partie de moi, toi sensible qui ne supportait pas le “non”, qui a peur de « la grosse voix » et des disputes même “camouflées.”
  • La patience ultime, à ne pas pouvoir te poser, ni dormir.
  • L’endurance, puisque tu nous demandes encore la nuit.

Jude

  • Le lâcher prise, à donner de la place à Papa, car c’était une question de survie. Lou avait 4 mois, j’étais un zombie et reprenait le travail, d’autant plus qu’une personne n’a que deux bras.
  • Prendre soin de moi; j’ai compris que s’oublier pour les autres n’était pas la solution. Pour aider les autres il faut d’abord s’aider. Qu’une maman épanouie fait des enfants épanouis.
  • Me concentrer sur le meilleur et l’essentiel. À revoir les vraies priorités, à arrêté d’être “dure” et exigeante envers moi même et les autres. J’ai appris qu’un sac à langer pouvait n’être qu’un cabas ne contenant qu’une couche et un bib’ sans problème !
  • Gérer mes émotions, toi au caractère fort, il a faut bien que nous te montrions l’exemple, et nous nous y exerçons encore tous les jours.
  • La confiance, notamment dans le fait qu’un jour tu finiras par manger des légumes ! La confiance en vous et en notre famille aussi, parce qu’on est fort même si on a tous nos moments de faiblesses.

Côme

  • L’acceptation, à m’accepter telle que je suis et arrêter de me flageller, me culpabiliser, parce que tout est juste et est parfois un “cadeau mal emballé.” Il n’y a pas de mauvaises choses mais des leçons à en tirer pour s’en sortir grandi. À accepter mes émotions et arrêter d’en avoir peur, car tout passe, même les émotions et, elles ont le droit d’exister aussi. À accepter l’autre tel qu’il est car c’est ainsi qu’il s’exprime le mieux.
  • Être le héros de ma propre vie, en reprenant les manettes; a il bien fallu tenir le cap, avec ces nouveaux rythmes et un couple chamboulé. En étant juste avec moi même et les autres, en étant la personne que je veux être et en arrêtant d’agir uniquement par réactions ou peurs. À commencer à faire de vrais choix et non plus vivre par “défaut” ou dans un schéma que je veux casser pour créer le mien.
  • Relativiser et apprendre à voir les jolies choses qui nous entourent, car à chaque instant, il existe ne serait-ce qu’une toute petite chose de magnifique et merveilleux à voir où ressentir.
  • La connections avec moi même, mon être, ce que je veux réellement, l’introspection, moi qui avait pour habitude de fuir et de chercher à l’extérieur ce dont je manquais à l’intérieur; j’ai appris que tout se créait à partir de moi même, que j’en avais toutes les ressources et que tout était question de point de vue, de pensée. Que l’amour est en nous et qu’il se diffuse en émanant de nous, et non l’inverse. Je suis responsable de mon propre état.
  • La gratitude, car seule je n’y serais pas encore. Son pouvoir immensément grand.
  • La fierté, car toute réussite aussi mérite que l’on s’arrête dessus, que l’on s’en délecte, que l’on s’en congratule soi même en marquant un temps d’arrêt pour en profiter. Se féliciter, parce qu’il n’y a pas de petites victoires et que l’important c’est de tendre le chemin, même pas à pas.
  • Que je suis aimable (dans le sens où l’on peut m’aimer) et ce à 100% au même titre que tous, quoique je fasse ou qu’il arrive.
En 3 ans seulement vous m’avez apprise tant de choses essentielles.  Ce n’est pas les adultes qui font grandir les enfants mais les enfants qui nous aident à grandir.  Pour tout cela et encore bien d’autres choses que j’ai à apprendre, merci.  Je vous aime profondément.  Vous êtes des êtres exceptionnels, libres, uniques, "le tout" à la fois, et ça, c’est immuable.

Je me coach

Mes podcasts au quotidien pour plus de bien-être

Le format podcast

Pour aller au bureau, j’ai 1h30 de trajet le matin et idem le soir. J’ai toujours bossé loin de la maison (j’habite dans le Sud-Est parisien et la plupart des entreprises se situent au Nord-Ouest). J’ai pris l’habitude de lire un livre et d’écouter de la musique durant les transports afin de ne pas “perdre” ce temps (qui me puise pas mal d’énergie). Depuis peu, j’ai découvert le format qui cartonne en ce moment (tout le monde lance son podcast) : le podcast.

J’aime beaucoup ce format car on plonge de suite dedans et, “l’histoire” dure généralement entre une demi heure et une heure. Je trouve que l’on en garde plus de traces dans la mémoire qu’à la lecture d’un magazine et cela me permets d’englober une thématique par trajet (contrairement au livre où il m’en faut plusieurs avant de le terminer).

Travailler sur soi

Je les choisis sur des thématiques de développement personnel. J’ai même l’impression d’écouter mon propre coach puisque l’animateur parle de sa propre voix et de sa personnalité reconnaissable. Je peux écouter les épisodes et leurs thématiques spécifiques en fonction de mon mood du moment et de ce que je souhaite travailler en moi. C’est vraiment pratique ! Surtout, j’ai l’impression d’être active dans ma vie, de tendre vers un cheminement intérieur qui s’accélère et qui m’aide à vivre la vie que je veux vivre en devenant la personne que je veux être.

L’été n’a vraiment pas été facile pour moi. Très tumultueux, il m’a permis de prendre de la distance par rapport à certaines choses mais le résultat émotionnel ne fut pas tip top; j’avais l’impression de m’être coupée de mes émotions, certainement par peur : je me sentais surtout “blasée”. Blasée de tout. Pas très agréable à ressentir. J’ai donc décidé d’agir pour changer cela en émotion de plus en plus positive et après un mois, je peux vous dire que cela fonctionne étonnement bien ! Etant enceinte je n’avais ni le droit aux anti-dépresseurs, ni à toutes formes de fuites telles que la cigarette, l’alcool, les drogues… J’ai été en quelque sorte obligée de choisir la méthode saine, pour mon plus grand bonheur aujourd’hui. J’ai encore beaucoup de travail à effectuer mais je suis maintenant persuadée que cela va changer profondément ma vie future, puisque mon présent s’en trouve déjà amélioré.

Ma sélection personnelle

Change ma vie : outils pour l’esprit, de Clotilde Dusoulier

Mon podcast préféré du moment, avec une centaine d'épisodes et de thématiques différentes à écouter. La voix de Clotilde est douce et pleine de bienveillance. En l'écoutant, je me sens accompagnée tout en douceur.

Le Podcast des Mamans, de Lilyrozenn

L'un des premiers podcast que j'ai écouté car j'en recherchais dans la thématique de la maternité ! Lilyrozen nous donne force et ambition, avec sa voix pleine d'optimisme et d'énergie. Je suis d'ailleurs en train de suivre un coaching personnalisé avec elle; je vous-en ferrai mon feedback soon !

Emotions, de Louie Media

Une superbe émission si l'on veut en savoir plus sur chaque émotion, les décortiquer afin de pouvoir mieux les cerner et les apprivoiser. Je n'suis pas assez patiente pour en écouter souvent mais cela permet d'aller plus en profondeur. 

Femme et Ambitueuse : réussir carrière et vie personnelle, de Jenny Chammas

Pour se donner un petit coup de peps !

Une vie plus saine & sereine, de Chloé Bloom

Le style est plus léger, très agréable à écouter. 

Empowerment des mamans ! De Karma Mamas

Des émissions sur tout ce qui concerne la maternité, avec des interviews de femmes inspirantes, pour rester sereine et "aux commandes". 

Elle Zen, de Elle

Les petits conseils du Dr Aga (pour celles qui lisent le magazine Elle - d'ailleurs, un hors série regroupant toutes ses péripéties depuis des années est sorti cet été), sexo, sport, sommeil, stress, alimentation...

Elle Méditation, de Elle

Méditations guidées simples et rapides (15min environ) en fonction de son mood et de ses objectifs du moment.

Pour me distraire

Transfert, de slate.fr

Attention, risque de baisse de moral ! Histoires trashs comme sait si bien le faire le magazine Slate, sur les relations humaines, l'amour, l'intimité des gens...

Mariés, 3 enfants, de Clara & Mikka Rocchia

Parfait pour relativiser sur sa vie de parent ! A écouter en couple pour plus de complicité !

Elle – C’est mon histoire, de Elle

Des histoires de femmes, contées avec légèreté. 

En avez-vous d’autres à me faire connaître ?

J’ai testé : Le Closet

Quand acheter des fringues pour une durée de 9 mois vous fait mal aux fesses

Le concept : remplacer la possession par l’usage

Le Closet est un service de location de vêtements avec une catégorie maternité.

C’est un bon moyen, lorsqu’on est acheteuse compulsive – comme moi – ou enceinte pour la derniere – encore comme moi – (ou unique) fois d’être un peu plus éco-responsable et de ne pas encombrer nos armoires (encore faut-il ne pas acheter à côté, ce qui je l’admets, n’arrive pas encore tout à fait à faire); cette industrie étant la 2e plus polluante du monde (j’ai toujours l’image des fleuves d’Asie pollués de colorants en tête – bon, ça fait de jolies couleurs au tableau, mais pas tip top pour les poissons ni la planète).

Louer
En louant, vous économisez de l’eau, de l’électricité et des émissions utilisées pour la fabrication d’un vêtement.
Réduire
En moyenne, une femme jette 37kg de vêtements par an. Louer les pièces que vous ne reporterez pas est la solution éco-responsable.
Réutiliser
À la fin de la saison, nous rallongeons le cycle de vie de nos vêtements en les revendant à petit prix à celles qui seront certaines de les reporter.

COMMENT CONSOMME-T-ON EN FRANCE ?

Les ménages français dépensent 39 milliards d’euros en articles d’habillement. 
Et 85% de ces derniers finissent dans nos poubelles.

– Planétoscope

Comment ça marche ?

Tous les mois, 3 articles personnalisés nous sont proposés en fonction des préférences que l’on a notifiées lors de l’inscription via notre profil. Il est bien entendu possible de modifier certains de ces articles (je n’ai pas réussi pour les accessoires).

Si certains articles nous plaisent nous pouvons les acheter pour quelques euros de plus.

La location revient à 50€/mois pour la formule “2 vêtements et 1 accessoire option maternité” (et peut augmenter en fonction du nombre d’article que l’on rajoute).

Après avoir porté les produits, on les note et réoriente nos préférences, ce qui permet à l’algorithme de devenir plus précis sur nos exigences.

Les plus

Au top lorsque l’on ne connait personne (de la même taille que nous) pour nous donner ses anciens vêtements (surtout les pantalons car le reste on peut trouver des superfuges) de grossesse et lorsque l’on boycotte (comme moi) Zara ou encore H&M (eh oui les fringues de maternité sont très couteuses sinon).

Un large choix classé par catégories : nouveautés, styles…

J’aime surtout louer les bijoux car j’ai beaucoup de mal à en acheter, étant donné que je ne mets finalement que les mêmes par saisons au fur et à mesure où mes goûts et envies évolues.

Le minus

Le prix : que je trouve excessif. Malheureusement l’entreprise ne fait pas tant de bénéfices que ça et les coûts sont élevés à cause notamment de la livraison. Je me dis que cela vaut plus que coût d’acheter ses fringues d’occaz’ via Vinted par exemple… Dommage que l’écologie ne soit encore (vraiment) qu’accessible par les populations assez aisées.

Découvrez leur page Facebook 

Nous sommes de plus en plus nombreuses à vouloir changer nos modes de consommation… En permettant à chaque vêtement de vivre plein de vies, la location offre une alternative durable à la fast fashion ♻️

Publiée par LE CLOSET sur Vendredi 2 août 2019

Devenez ma filleule et recevez un closet offert

Une Doula pour moi

Se faire accompagner tout au long de la grossesse et même après

Une Doula c’est quoi ?

Profession encore trop méconnue du grand public, la Doula est là pour accompagner le femme enceinte durant sa grossesse, lors de l’accouchement et, les premières semaines d’après (parce qu’on est bien souvent laissées à notre merci après les quelques jours suivant l’accouchement à l’hopital ou en clinique) . C’est un soutien psychologique et moral, que ne fournit pas forcément les sages femmes, gynécologues et obstétriciens, qui sont de milieu médical.

Pourquoi faire appel à une Doula ?

Le problème en Occident Crétin, c’est que le corps a historiquement été dissocié de l’esprit; or, ils sont complémentaires; ce qui vient de l’esprit se répercute automatiquement sur le corps, si on ne sait pas écouter correctement et répondre ainsi à nos besoins.

Lors d’une grossesse, tout est chamboulé. Le corps se prépare à recevoir l’enfant et, psychologiquement, l’on peut avoir des angoisses, des envies différentes, des questionnements… Notre rythme est bousculé, à coup de fatigue, de maux physiques ou d’hormones capricieuses. La grossesse peut être un moment magique, de communion avec le bébé, de sensation de plénitude, mais est également un moment où la femme est en position de fragilité, où elle doit faire attention à tout pour sa santé et celle du bébé en construction. Nourriture, travail, équilibre financier, cigarette, alcool et autres sont autant de restrictions et de points de tension à l’équilibre de la maman et par répercussion du couple et de la famille.

Les magazines spécialisés, les blogs, les communautés de mamans (groupes Facebook et app comme “WeMom”) aident beaucoup mais ne sont hélas pas suffisants face à l’expérience et à une personne formée pour répondre à nos moindres besoins. On pourrait attendre cela de son compagnon, comme je l’ai moi même attendu, à risque de grandes déceptions et de rancunes fossilisées.

Une Doula s’adapte à chacune d’entre nous parce que chaque femme et chaque grossesse est différente. Elle peut nous rassurer sur certaines choses, nous aider à relativiser, nous informer, même aider à faire un brin de ménage, nous montrer des gestes de massages pour soulager les tiraillements physiques liés à la grossesse, la respiration qu’il faut adopter, les bons mouvements pour l’accouchement, nous aider (à l’aide d’une sage femme) à accoucher à la maison si cela est souhaité… Le prisme est multiple !

Oui mais alors, comment je fais ?

Pas de panique, le paiement s’effectue via chèque emploi service : les frais peuvent être déduits des impôts !

Vous pouvez en trouver une près de chez vous dans l’annuaire officiel de l’Association des Doulas de France et trouver sur leur site web toutes les infos complémentaires.

Pour ma part, j’ai pris rdv avec 2 Doulas près de chez moi afin de voir avec qui le feeling passe le mieux en prenant en compte les contraintes de chacunes (localisation, prix, etc.) pour ensuite continuer avec elle. Je vous fais un feedback soon !

Pour finir, une vidéo que j’avais particulièrement appréciée à propos de la Doula :

Mes DOULAS

Mes DOULAS !!!Une nouvelle vidéo, pour le plaisir de me replonger dans les "doux souvenirs" de mes accouchements. Et pour répondre à cette question essentielle : une doula, ça sert à quoi ?Cela faisait longtemps que je devais une lettre d’amour à ces deux merveilleuses femmes qui m’ont accompagnée pendant mes accouchements.Me soutenir sur Tipeee : https://fr.tipeee.com/maman-tres-spirituelle

Publiée par Maman Très Spirituelle sur Jeudi 14 juin 2018

Le pop-up store Les Petits Raffineurs a ouvert ses portes

Pour leur 3e Noël, Les Petits Raffineurs ouvrent leur 1re boutique éphémère jusqu’au 29 décembre !

Le brunch de lancement

Nous avons assisté au brunch de lancement qui a eu lieu dimanche dernier et nous avons pu y faire de jolies trouvailles pour toute la famille !

Un magnifique bola de la marque Ilado, dont j’ai déjà parlé dans l’article “Mon bola de grossesse(tips : en ce moment vous avez -20% sur une sélection d’article via leur e-shop à l’occasion de Black Friday) de jolis t-shirts et bodys couleur bleu-encre brodés “Maman”, “Papa”  & “bébé”…  Nous avons même retrouvé des jouets que nous avions à la maison, comme le train et l’ordinateur en bois Bloomingville.

Nous avons demandé les prénoms des pitchounes à l’atelier prénoms des Petits Tricotins et c’est Loulou qui a choisi les couleurs (Jude s’en fichait ^^’) : bleu canard et corail.

Chouchou s’est fait des copains, Loulou a flashé sur le livre « tu préfères ».

Les filles se sont régalées à l’atelier barbe à papa bleue !

Elles ont eu le droit à un cadeau chacune et ont sélectionné la tirelire Mify (existante en 3 dimensions différentes) & le kit de bricolage en bois !

Une sélection pour les enfants de 0 à 6 ans 

Des montagnes de peluches, d’authentiques et atypiques jouets (un joli tipi, un coussin chat géant tout doux, une mini voiture de collection…), de la déco’ enfantine ou encore des cadeaux de naissances tout mimi et des indispensables; on y trouve plus de 400 produits pour satisfaire les petits et les grands enfants !

 

A l’entrée, on peut lire un petit paragraphe bien déculpabilisant et plein de bienveillance :

“Notre sélection a été consciencieusement pensée pour être gentiment malmenée, mâchouillée, CATAPULTEE, perdue RETROUVEE, joyeusement envoyée en l’air, COUVERTE DE PAPOUILLES… Ce sont toutes les aventures que l’on souhaite à nos trouvailles. A vous de jouer !”

La petite histoire

Julien et Romain, les fondateurs des Raffineurs, se sont lancés il y a 3 ans sur un nouveau terrain de jeu avec un e-shop dédié aux enfants : lespetitsraffineurs.com

Si les cool kids sont à l’honneur, c’est parce que ce sont les cool dans qui se sont collés à la tâche : toute la sélection a été faite par des papas qui ont des étoiles dans les yeux quand on leur parle de tapis d’indien, d’établis en bois, de peluches géantes d’1m68… Autrement dit, vous y trouverez les jouets que vous auriez rêvé avoir petits.

Chacun y trouve son compte : les enfants avec des objets rigolos, les parents avec des idées déco, et les parrains ou ratas gâteau avec d’atypiques idées cadeaux.

 

Pop-up store Les Petits Raffineurs 

14 rue des Taillandiers, 75011 Paris
Du mardi au samedi : 11h à 19h
Métros : Bastille (1, 5 et 8), Ledru-Rollin (8) ou Voltaire (9)

La boutique sera ouverte jusqu’au 29 Décembre 2018

 

 

Les soins Slow de bébé

Aujourd’hui je vous ouvre les portes de notre salle de bain (enfin de douche à l’italienne plus précisément). Nous avons la chance d’avoir une grande salle d’eau avec pas mal de rangements et deux vasques (ce qui ne nous sert pas trop car avec 2 bébés à la maison, on ne se bouscule pas pour se brosser les dents en même temps) en bas, et, une petite salle d’eau avec juste toilette et lavabo à côté de la chambre parentale (ce qui nous fait une mini suite!).

 

Dans ma démarche écologique qui tend vers le zéro déchet, pour une consommation responsable, raisonnable et dans le respect de la planète, j’ai pour but de terminer petit à petit mes stocks de produits cracras (oui, car ça s’accumule vite, même dans une famille de 4 !) et n’utiliser que de la slow cosmétique, qui plus es, avec le moins de packaging possible. Enfin, n’utiliser le jetable qu’en de rares occasions. Je vous en dit plus…

 

Qu’est ce que la Slow Cosmétique ?

La Slow Cosmétique est un mouvement, comme peut l’être la Slow Food ou la Slow Life, qui tend à réduire en quantité notre consommation pour aller vers plus de qualité; créé il y a 6 ans par l’Association Slow Cosmétique qui, milite pour une cosmétique plus pensée et, recense toutes les marques lauréates  (avec mention garantissant leur composition exemplaire et leur marketing raisonnable).

Qu’est ce que la démarche Zéro Déchet ?

C’est une stratégie de réduction de la quantité de déchets produits par la civilisation industrielle, avec 5 principes :

  • refuser ce dont on n’a pas besoin
  • réduire (les emballages et quantités)
  • réutiliser (occasion, micro-fibre, pots…)
  • composter (le reste)
 La démarche zéro déchet est donc un état d’esprit, un mode de consommation et une prise de conscience. 

Quelques chiffres en France (source ADEME) :

  • 590kg de déchet par an / personne (365kg en poubelle, 225kg en déchetterie)
    • dont 80kg d’emballage !
    • dont 20kg d’aliment dont 7kg non consommé encore emballé !
    • dont 16 à 20kg d’équipement électrique ou électronique

Et pour finir (source CNIID) :

  • 30% incinéré (dont 30% pour du chauffage urbain)
  • 36% en décharge autant dire dans la nature, les océans …
  • 20% recyclé
  • 14% géré biologiquement (compost / méthanisation des déchets organiques)

Il y a donc du travail mais si nous nous y mettons tous, ça peut faire la différence !

 

Je vous avais parlé, dans un autre billet, de ma cuisine zd (diminutif de Zéro Déchet), je vous parle maintenant de notre salle de bain zd et slow cosmétique, avec d'abord, un tour d'horizon côté baby.

 

L’hygiène de bébé

J’ai d’abord commencé par l’hygiène de bébé, afin de réduire au minimum les substances chimiques liés aux couches et aux soins. Surtout que Jude a toujours eu la peau très sensible.

Le blog Les Petites Mains d’Abord compare, entre autres (d’autres comparatifs : Linimentseaux nettoyantes,  lingettescrèmes solaires, crèmes hydratantescouchescrèmes pour le changeproduits anti-poux…) tous les gels lavants en inscrivant en verts les produits respectueux de la peau de bébé et en rouge ceux qui sont nocifs.

Pour le savon, on a donc opté pour les savons solides 0-3 ans de chez Enfance Paris, spécialiste des soins sans produits chimiques pour bébés, créé par une maman qui n’en trouvait pas dans les magasins !

 

Nous sommes fan des couches Hamacs !

Les couches Hamacs sont des couches lavables, très fines, facile à utiliser et très jolies ! Elles s’attachent comme les couches jetables, avec un scratch sur le devant; vous n’avez qu’à y insérer auparavant, comme le nom s’y prête, l’insert (qui permet d’absorber le pipi) en coton bio ou microfibre (il y a même des inserts doublées pour la nuit mais je n’ai jamais osé encore), et, le voile (qui permet de mettre le caca à la poubelle s’il y a). Il en existe différentes tailles ce qui permet aux couches de fiter au mieux aux fesses de votre bébé et lui permettre une flexibilité de mouvement maximum.

Au début j’étais un peu réticente mais franchement, quand on devient parents, on a déjà tellement la main dans le vomi ou le caca que couche lavable ou non, ça ne change rien au final ! Puis je fais déjà une machine par jour, j’enfourne le tout ensemble à 60° minimum (je mets à 90° en général avec le linge de maison et 60° avec le linge on délicat; quand je mets le linge seul c’est en mode éco à 40° et le délicat à froid) et c’est parti.

 

Les lingettes lavables en éponge

Pour essuyer les fesses de nos petits bouts, nous n’utilisons les cotons que pour les selles avec comme produits eau + liniment, voire crème de change si jamais c’est rouge. Du coup pour tout pipi, nous nous servons de petits carrés d’éponges ! C’est économique (ça évite d’acheter 2 gros sacs de coton par mois), joli (on peut varier les motifs et ça fait une belle déco sur la table à langer haha) et écologique (je vous passe le blabla qu’on connait par coeur sur le coton, la consommation d’eau, etc.).

Mes favorites sont celles de chez Les Quenottes & Petites Plumes  : les motifs sont tout doux et changent de l’ordinaire. Il y a souvent un mot doux ou une petite attention comme des bonbons accompagnant chaque commande.

Pour leurs laver les mains et le visage, nous utilisons de grandes lingettes lavables en microfibre toutes douces de chez Hamac ou, en coton de chez CreeksideKid avec, une goutte de lait velouté nettoyant de chez Minois Paris (sans paraben, sans sulfate, sans phénoxyéthanol, sans silicone, sans colorant, sans alcool et non testé sur les animaux).

 

Les massages bébé

Pour hydrater la peau de bébé et lui procurer un sentiment de sérénité et d’apaisement total, rien de tel que les massages ! Nous avions pris quelques cours, lorsque Lou avait quelques mois, que Trompette, une boutique de jouets à Vincennes proposait en collaboration avec une Bébé Massages Vincennes.

La dame nous a fourni une huile végétale de Colza bio 100% naturelle; bébé peut mettre sa main et ses pieds huilés dans la bouche sans danger ! Nous avions trouvé une huile de Calendula  lorsque nous étions au ski : composée d’un peu de HV d’olive soucis et un chouia de HE de bois de rose.  Le Calendula de son nom latin Calendula Officinalis, est une plante officinale, aussi appelé Souci des jardins, qui a des propriétés apaisantes et anti-inflammatoires; on le retrouve dans de nombreux produits de soin que ce soit pour les bébés, les femmes enceintes, les problèmes de peau … Une plante de choix pour les peaux les plus fragiles ! Vous pouvez aussi, tout simplement utiliser une huile d’amande douce.

Vrai moment de partage et d’échange avec son bébé, je vous conseille vivement de tester le massage.

 

Puis, je me suis dit, si les filles y sont passées (au zd et slow cosmétique) alors nous aussi on peut !

Je vous prépare la suite…

 

 

Le marbré choco

Photo by Charisse Kenion on Unsplash

 

Dès les 12 mois de bébé

 

Un gâteau facile à faire avec un peu de chocolat (Lou en est fan) qui convient à bébé dès ses 1 an et pas cracra contrairement à ce qu’on peut trouver dans la grande distrib’ ! Du coup, on en a profité pour en partager avec la voisine de 3 ans qui est copine avec Lou 🙂

 

Ingrédients :
  • 3 gros oeufs
  • 120g de sucre roux
  • 2 sachets de sucre vanillé
  • 150g de beurre
  • 150g de farine
  • 1 sachet de levure chimique
  • 150g de chocolat noir pâtissier

 

Recette :

Préchauffer le four à 180°-200°

  1. Séparer les blancs des jaunes.
  2. Battre les jaunes avec le sucre et le beurre fondu.
  3. Ajouter la farine préalablement mélangée à la levure. On doit obtenir une pâte lisse.
  4. Monter les blancs en neige fermes. Mélanger ensuite à la pâte délicatement.
  5. Faire fondre le chocolat avec 1cs d’eau dans une casserole à feu doux au bain-marie.
  6. Ajouter le chocolat fondu et mélanger délicatement à l’aide d’une spatule afin d’obtenir l’effet marbré.
  7. Bien beurrer le moule et verser le mélange dedans.
  8. Enfourner environ 30 min max.

 

Bonne Fête Mamie !

Photo by syun rai on Unsplash

Vous le savez, dimanche prochain c’est (déjà) la Fête des Grands Mères.

Je vous ai donc concocté une petite sélection de cadeaux sympathiques !

L’année dernière nous avions fait des empruntes de mains blanches sur toile de couleur, des tirages de magnets à l’effigie des filles et, un album photo de la première année de Lou.

 

Jardin De L’atlas

Bergamotte et Pierre Hermé se sont associés pour la confection de ce beau bouquet gourmand : des roses, des œillets et de l’Achille, font écho à la fraîcheur des notes citronnées et à la douceur du miel et de la fleur d’oranger de ce macaron d’exception.

On adore leurs leurs toujours fraiches qui restent belles jusqu’à une à deux semaines et, la livraison au pas de la porte !

Jonc semi-rigide personnalisé

J’aime beaucoup les bijoux personnalisés de chez MerciMaman.

Ils sont simples et raffinés. Nous avions déjà commandé un bracelet enfant et un pour homme, pour le baptême d’un copain et la Fête des Pères. J’en avais été ravie ! Surtout, il y en a pour tous les budgets !

 

 

Album de famille scrapbook

Cheerz et  Emoi Emoi ont collaboré pour créer un magnifique album de famille scrapbook, à personnalisé : 52 pages à feuilleter, commenter, décorer avec des stickers et photos en format carré, rétro ou classique. Ca donne envie !

Nous sommes de fidèles clients de ces spécialistes de l’impression photo : rapides, efficaces, avec de jolis articles et papier. C’est avec eux que nous avions fait faire les magnets et l’album de la première année de Lou. Avec une grande famille fan de nos bébés et pas toujours tout proche, c’est idéal !

 

 

 

Mug La bonne Raison de … Family Circus

La Mak Yeah (grand mère en Cambodgien) des filles collectionne les mugs, elle en ramène un de chaque pays qu’elle visite. J’ai donc trouvé de jolis mugs personnalisables où l’on peut choisir son personnage; vous avez aussi la version magique qui fait apparaître le dessin dès qu’il est chaud.

Avec notre pâte, ça donne ça :

Recto

 

Verso

Cadeaux.com

Rouleau à pâtisserie Grand-Mère

Leur Mamichèle (surnom de Mamie Michèle) est un vrai cuistot qui transforme tous les desserts en votre favori. Cette année elle a commencé, en parallèle de son métier, un CAP pâtisserie, juste pour le fun ! Nous lui avons trouvé un rouleau à pâtisserie fétiche !

 

 

Et vous, qu’avez vous choisi d’offrir à vos mamies ?

Galette de courgettes

La courgette est un très bon allié ! C’est un légume diurétique : elle est gorgée d’eau à 95% et permet ainsi de purifier les voies rénales et, est un très bon allié minceur ! Elle est très peu calorique et très peu lipidique et, riche en fibre, facilite le transit. De plus, elle veille à la diminution de cholestérol, est riche en antioxydants (comme la vitamine C), très bien contre l’apparition du cancer et pour la cicatrisation ! Aves ses propriété anti-inflammatoire et sa vitamine A essentielle pour la santé des yeux, elle apporte aussi des minéraux et oligoéléments indispensables au bon fonctionnement de l’organisme : du fer, du calcium, du potassium, du cuivre, du magnésium…

Bref, le parfait allié du post partum ! 

Aujourd’hui, pour travailler ce légume que j’aime particulièrement, je vous propose une recette qui change de l’ordinaire : la galette de courgettes.

Pour 4 personnes

Ingrédients :

  • 4 courgettes
  • 4 pommes de terre
  • 4 oeufs
  • 120 g de fromage râpé
  • 25 cl de crème fraîche
  • 1 botte de cerfeuil
  • Noix de muscade en poudre
  • Sel & poivre

Recette :

  1. Préchauffez votre four à 180°
  2. Lavez les courgettes et épluchez les pommes de terre. Râpez-les.
  3. Lavez le cerfeuil et hachez-le.
  4. Battez les oeufs avec la crème fraîche, le sel et le poivre, les noix de muscade en poudre, le cerfeuil et la moitié du fromage râpé.
  5. Mélangez l’ensemble des ingrédients, versez le tout dans un plat à gratin beurré et parsemez du fromage râpé restant.
  6. Enfournez pour 1h.

Le résultat est appétissant et fin; plus léger qu’un gratin et assez copieux pour ne pas avoir faim après en avoir pris une part.